Maladie du sommeil : prenez rendez-vous avec votre médecin aux Abymes

Vous souffrez de symptômes du trouble du sommeil ? Vous souhaitez avoir des informations sur le trouble du sommeil et son traitement ? N’attendez pas pour aller mieux : prenez rendez-vous.

Infos pratiques

Cabinet

702 Résidence Bois de Rose Lacroix
Carrefour de la Mulâtresse Solitude
97139 Les Abymes
Guadeloupe

Accès handicapé

Consultations
Du lundi au vendredi
8h-13h / 14h-17h

Clinique

Polyclinique de la Guadeloupe
97139 Les Abymes
Guadeloupe

Consultations
Le mercredi matin

Conventionné secteur 1

Prix de la consultation : 25 €

Carte vitale acceptée

Règlements acceptés : espèces, carte bancaire, chèques

Honoraires sans dépassement permettant un remboursement sur la base prise en charge par la Sécurité sociale.

Présentation du Docteur Phiraï

Le Docteur Phiraï, passionné par la médecine et spécialisé dans les troubles du sommeil, vous accueille dans un climat convivial. L’attention portée à ses patients tient à une écoute attentive de vos problématiques de santé telles que les troubles du sommeil et de la vigilance, une exploration profonde de vos symptômes dans une approche globale, un diagnostic ciblé et des traitements adaptés. Diplômé en médecine générale, d’un D.U. « Insomnie » et d’un D.I.U. « Le sommeil et sa pathologie », il assure les consultations à son cabinet aux Abymes et à la polyclinique de la Guadeloupe, prescrit ou réalise les examens complémentaires et reste présent pour le suivi de votre pathologie au long cours. Pour un accompagnement complet, vous pourrez compter sur ses compétences pluridisciplinaires : pneumologie/ORL, cardiologie, neurologie et psychiatrie. Le Docteur Phiraï accompagne les patients de tout âge, les enfants comme les personnes âgées.

Maladies du sommeil : symptômes et conséquences

Les troubles du sommeil à identifier

Les symptômes qui alertent

Si chaque pathologie du sommeil présente des particularités, d’une manière générale, de l’insomnie à la narcolepsie, quelques indicateurs doivent attirer votre attention :

  • qualité de sommeil ou durée de sommeil perturbée,
  • somnolence en journée,
  • réveils difficiles ou confus,
  • respiration ou mouvements anormaux durant la nuit.

Vous avez remarqué des changements dans vos rythmes circadiens ? Vous présentez l’un des symptômes précédemment décrit ? Ils sont peut-être révélateurs d’un trouble du sommeil et doivent vous amener à consulter votre médecin du sommeil.

Les facteurs favorisants

  • Diabète
  • Hypertension
  • Obésité
  • Dépression

Les conséquences sur la vie et la santé du patient

La baisse de vigilance en journée, entraînée par un manque de sommeil récupérateur, perturbe la qualité de vie et a une influence sur la vie sociale, familiale et professionnelle. Il est important d’encourager l’alliance thérapeutique entre le patient et le médecin du sommeil pour prévenir les risques représentés par les troubles du sommeil sur le métabolisme. L’activité cardiaque, neurologique et psychique peut être perturbée par une maladie du sommeil et diminuer l’espérance de vie. Le développement de certaines pathologies telles que le diabète, une stéatohépatite non alcoolique, une dépression, de l’anxiété ou, de manière plus radicale, la mort au cours d’un accident, peut également être une conséquence d’un trouble du sommeil.

Les examens pratiqués

Les examens les plus communément utilisés pour explorer le sommeil sont :

la polygraphie ventilatoire nocturne (réalisée en ambulatoire),
la polysomnographie
(réalisée en clinique).

Prescrits par votre médecin du sommeil et utilisés de manière complémentaire, ils permettent de diagnostiquer un syndrome d’apnée du sommeil à partir des données récoltées au cours d’une nuit de sommeil : rythme cardiaque, mouvements respiratoires, oxygénation… La polysomnographie est un examen plus complet et plus fiable du fait de sa réalisation en milieu hospitalier.

Le TILE (Test Itératifs de Latence d’Endormissement), quant à lui, mesure la qualité de l’éveil et de la vigilance et comptabilise vos états de somnolence. Il est fréquemment utilisé au cours d’un diagnostic de narcolepsie.

Les traitements possibles

Les traitements sont adaptés à la gravité de la pathologie et aux conséquences sur la vie du patient. Une prise en charge non médicamenteuse est privilégiée par votre médecin du sommeil au travers d’une meilleure hygiène de vie, de la prescription d’orthèse d’avancée mandibulaire ou de thérapie cognitivo-comportementale (TCC). La prise de psychostimulants sera recommandée lorsque le rapport bénéfice/risque aura été évalué et pourra avoir des effets complémentaires.

Demandez une consultation

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.